Accueil | Créer un blog |

Vous etes ici


Pour les réclamations : justecoquine@hotmail.com






Avant Noël que je ne passerai pas là-bas, j'espère | 08 décembre 2008


Découvrez Era!

Ca allait bien avec le temps qu'il a fait

 


 

Je n'étais pas rentrée chez moi depuis des années. 7 semaines en fait. A Paris, à 8h10 du matin, il ne fait pas trop froid. Un peu gris. Dans le train je lis La Philosophie du Boudoir : « la mère en prescrira la lecture à sa fille » a été photographié avec mon téléphone - je shoote souvent des morceaux de livre ou de BD pour les envoyer par message ou mail après -et envoyé, à quelques personnes. Ce qui est drôle à faire ça c'est que les échos sont différents. Je suis schizophrène.

 

En Normandie le ciel est gris sombre, menaçant. Et en même temps calme et serein. Comme Adrien*. Dans la voiture, pendant les dix minutes de trajet, on échange deux phrases avec mon père :

« -Bonjour. Tu n'as pas trop attendu ?
- Bonjour papa. Non, le train avait un peu de retard donc je viens d'arriver aussi. »

Passent cinq minutes pendant lesquelles je regarde la pluie qui commence à tomber. On pourrait se croire en Irlande, même si je n'y suis jamais allée. Sauf avec les photos de Adrien* de juin dernier quand il y était. Demain s'il pleut pareil j'irai à Deauville. Ou faire du cheval. Il faut que j'appelle le centre équestre. J'espère que ma sœur n'a pas planqué son appareil photo, même avec son compact il y aurait des trucs sympas à faire. Il faut que j'appelle Dora* aussi. A chaque fois on ne se voit pas.

« -Tu regarderas ce que tu veux manger, moi j'ai encore du foie d'hier.
- D'accord. »

Cordialement, votre père... **

 

En fait la batterie de l'appareil photo n'a pas été rechargée. Et au centre équestre c'est saut d'obstacles le matin, un peu dur pour une reprise. « Venez demain après-midi ». Mais j'ai prévu d'aller claquer mon salaire d'étudiante avec Dora* le samedi après-midi... Dehors il pleut, très fort. Chez moi ils ont fini la véranda - et ma mère qui dira un peu plus tard « ca n'est pas une véranda, c'est un local professionnel » - et la cheminée a été changée. Ca fait rustique, mais avec le reste de la décoration, le tout est en harmonie. Ils ont laissé crever mon bambou, on ne peut rien leur laisser. Mon courrier a été ouvert. Tout mon courrier. C'est un peu drôle à 20 ans d'avoir l'impression d'être une étrangère. Je n'ai plus de chez moi en fait. A Paris, j'habite chez quelqu'un. Et chez mes parents, je suis trop grande maintenant, il reste encore des posters de quand j'étais au collège. Le Seigneur des Anneaux et Evanescence. Et ce grand calendrier en allemand Der Herr der Ringe avec une croix sur la case du 14 août. Mais je me sens bien comme ça.

« Cool it down softie girl » qu'il me dit Adrien* quand je l'appelle.

 

Mes cheveux ont poussé. Et j'ai quand même maigri à avoir été malade en mars dernier. J'en serais presque jolie. A l'école les gens ne me reconnaissent pas. Même mon petit frère, quand la maîtresse l'appelle, il me regarde sans me reconnaitre et cherche Mum derrière moi.

Au final je continue à claquer des sommes folles alors que je n'en ai pas besoin. Mais j'ai réussi à me trouver un joli short en tweed. Pour montrer mes jambes un peu et faire oublier ma poitrine. Et ça m'a fait du bien de revoir Dora*. Même si je ne lui parle plus de rien.

 

« Envoie moi une photo, mais sans les bottes, ça fait vulgaire sinon» qu'il m'a dit Maxime.

C'est l'un des seuls rencontrés il y a peu qui a regardé d'abord ce que j'avais dans le crâne avant de regarder l'emballage. Je crois qu'il m'aime bien parce que je suis plus paumée que lui.

 

 

*En vrai ma meilleure amie d'enfance ne s'appelle pas Dora, mes influenceurs ne s'appellent ni Adrien ni Maxime mais c'était drôle de chercher des noms avec Jane pour préserver l'anonymat.

** Les dialogues n'ont pas été modifiés.

Publié par innocente à 11:02:55 dans En toute innocence | Commentaires (7) |

1 |

Tous les derniers titres