Accueil | Créer un blog |

Accueil

Blog sexe amateur

Le blog de l'actualité, des photos et vidéos coquines.

Annonce


Liens indispensables

Archives

Novembre

DiLuMaMeJeVeSa
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Rechercher

Les nymphomane s à gros seins de Russ Meyer | 03 avril 2007


Arte nous gratifis au cours du printemps et de l'été de l'incroyable série de films érotiques de Russ Meyer. Tournées dans les années 60, début 70, la série des Vixen, Mega Vixen, Motor Psycho est un univers suréaliste, peuplé de créatures nymphomane s à gros seins, adorant baiser et se faire violer.
Si vous voulez découvrir ou le cinéma érotique, pornographique et ou un film comme Orange Mécanique a pris son inspiration, ne ratez pas ça. Russ meyer est un précurseur.

MOTOR PSYCHO

Réalisateur : Russ Meyer
Scénario de James Griffith, Hal Hopper et Russ Meyer
Acteurs : Arshalouis Aivazian, Richard S. Brummer, Joseph Cellini, George Costello, Coleman Francis
Producteur : EVE PRODUCTIONS Inc

En 1965, Russ Meyer signe un film musical en noir et blanc qui anticipe étonnamment sur la violence brute et gratuite d'Orange mécanique.

Une jeune femme à la poitrine généreuse, vêtue d'un maillot de bain deux pièces, bronze allongée sur un transat tandis que, plus loin, son mari taquine le poisson au bord d'une rivière. Trois jeunes motards s'approchent de la femme : Slick et son éternel transistor portatif, Dante et son blouson noir, et Brahmin, le meneur querelleur du trio. Alors que la femme dort, Brahim s'empare d'elle et l'embrasse. Elle se réveille et appelle son mari qui est roué de coups sur-le-champ. Après quoi les voyous la violent. Peu de temps après, dans un bourg, une femme se fait encercler et agresser par les mêmes motards. C'est alors que surgit Corey, un homme en pleine possession de ses moyens, qui réussit à les faire fuir...

Avant d'être célèbre pour l'utilisation de ses couleurs vives ou pastel typiques des comic books, Russ Meyer a signé des longs métrages en noir et blanc aux contrastes saisissants. Mudhonney, Faster pussy cat, kill ! kill ! et Motor psycho rappellent combien, avant de devenir le roi du nudie movie, le cinéaste américain maîtrisait l'art de l'image, comptant parmi les plus grands photographes de son temps. En 1965, dans Motor psycho, les plantureuses femmes habillées de longues robes moulantes dévoilent rarement plus que de plongeants décolletés. Suggéré, l'érotisme agit pourtant comme un poison secret et les femmes sont à la fois des trésors cachés et des monnaies d'échange. Dans ce western moderne, rythmé par un free jazz électrique, Russ Meyer décrit un monde brutal où les quinze premières minutes enchaînent trois viols et quelques coups de feu.


MEGAVIXENS

Réalisateur : Russ Meyer
Acteurs : Erica Gavin, Garth Pillsbury, Harrison Page, Jon Evans
Producteur : Eve production

L'historique premier volet de la célèbre série des Vixens, peuplée de nymphomanes vengeresses dotées de supernibards.

Chasse, pêche et perversion...

Interdit aux mineurs aux États-Unis, Vixens ! remporta un vif succès lors de sa sortie, ouvrant à Russ Meyer les portes de la Twentieth Century Fox. C'est le premier volet d'une saga forte de trois autres épisodes : Supervixens (1975), Megavixens (1976) et Ultravixens (1979) qui lui garantira la célébrité. Après Motor Psycho, l'obsédé des fortes poitrines y confi rme son penchant pour la caricature et le grotesque, qui s'exprime autant dans le physique hors normes de ses acteurs que par sa manière de les filmer en grand angle. Reflet de l'après 68, libertaire et provoc, Vixens ! porte haut le flambeau du cynisme.
Russ Meyer maltraite ainsi sans pitié ses deux personnages "politiques", qu'il s'agisse de Niles, le jeune Noir ayant échappé au Viêt-nam, ou d'O'Bannion, le partisan de Fidel Castro. À grand renfort de séquences lubriques - il faut voir Erica Gavin danser avec un poisson frais entre ses gigantesques seins -, il attise le sentiment duel de l'attirance et du rejet, de l'érotisme et de l'antipathie, illustrant ainsi brillamment le cheminement irrationnel de la perversion.

Pilote d'un coucou dans le nord-ouest du Canada, Tom Palmer accompagne des touristes lors de week-ends consacrés à la chasse ou à la pêche. Sa femme Vixen, délaissée, s'ennuie à la maison. Tom, qui la croit fi dèle, n'est pas assez présent pour combler ses aspirations charnelles. Alors Vixen s'offre au tout-venant, hommes et femmes confondus, du garde-forestier à son propre frère Judd, à l'exception de Niles, qu'elle méprise parcequ'il a la peau noire
.

MEGAVIXENS

Réalisateur : Russ Meyer

Acteurs : Raven de La Croix, Edward Schaaf, Robert McLane, Janet Wood
Producteurs : Russ Meyer Films International Inc.
Électron libre du cinéma érotique, Russ Meyer a inventé un monde et, à sa façon, a redéfini les bases du cinéma trash. Cette ode à la sexualité déchaînée, hétéro et homosexuelle, est l'avant-dernier film du trublion.

Dans un château en Bavière, Adolph Schwartz, sosie d'Hitler, se fait dévorer par un piranha jeté dans son bain. Quelque part aux États-Unis, en pleine campagne, Margo Winchester fait son jogging un sein à l'air.
Un automobiliste l'attire dans sa voiture, l'assomme et la viole. À son réveil, elle le tue, puis se fait engager comme serveuse par Alice, patronne de bar dans le bled voisin. Les formes avantageuses de Margo ne tardent pas à attirer une foule de clients mâles...

Nouvelles variations sur le charme inépuisable des gros et très gros seins, par le maître incontesté du genre.


FASTER PUSSYCAR! KILL! KILL!

Réalisateur : Russ Meyer
Acteurs : Tura Satana, Haji, Lori Williams et Susan Bernard
Producteur : EVE PRODUCTIONS Inc.

Faster, pussycat ! Kill ! Kill ! a marqué de son sceau la culture pop au même titre que les tableaux d'Andy Warhol. Plus que culte, légendaire.

John Waters le dira lui-même: "Faster Pussycat Kill Kill est le plus beau film jamais réalisé".

Trois femmes sauvages, dans trois somptueuses voitures, décident de former un gang et se livrent à des pillages meurtriers. Elles kidnappent et droguent la petite amie d'une de leurs victimes et se cachent dans un ranch isolé appartenant à un vieil homme infirme qui vit avec ses deux fils. Cet homme détient et cache une grosse somme d'argent. Les trois femmes tentent de séduire les deux fils afin de découvrir où est le butin.

Pour les amateurs de plastiques de rêve, ce film mérite l'attribut du meilleur film de Russ Meyer...
 

Publié par Sexe Amateur à 21:21:20 dans :: Videos soft | Commentaires (0) |

1|

Quelques sites sympas...