Accueil | Créer un blog |

Jeune fille, lycéenne. Ici je m'appelle Alice.



Esprit ouvert, envies bizarres, franche.


Amoureuse de la musique, joue du violon.


 



Aspire à devenir psychiatre...



Aime le sport, besoin récurrent de se défouler.

Détresse | 25 juillet 2010

Depuis quelques semaines, j'ai l'impression que tout ce qu'il y avait de bon autour de moi disparaît.

Tout se dégrade, tout se perd, je me sentais si bien il y a encore quelques mois, et à partir d'une idée uniquement, tout observe une décadence... Il y a la décadence des choses, plus rien ne tourne rond, beaucoup d'ennuis... et la décadence psychique. Autrement dit le moral bien bas. L'année prochaine, c'est-à-dire Septembre, une nouvelle ère commence, plus le droit à l'erreur dans le domaine des études, il faudra bosser, vraiment bosser, ne pas se laisser distraire. Or je sais que je ne suis pas flemmarde, je ne demande que ça, bosser sérieusement pour réussir, mais je suis tellement obsédée (ou obsessionnelle) les deux sans doute, qu'il m'est très difficile de me concentrer sur quoi que ce soit.

De nature angoissée, sous anxiolytique de nouveau (sans l'avais du médecin en plus), je me sens perdue. Je suis sans cesse ailleurs, et ça dure depuis sept mois. Mon père cet égoïste vient de me faire du mal (verbalement) et m'a totalement brisée, alors que c'était exactement cela qu'il fallait éviter (je ne suis pas vraiment stable psychologiquement). J'ai dix-sept ans, je ne vis pas avec lui, j'allais chez lui un peu près régulièrement pour une fois, et il a tout fichu en l'air. Quand il a fait ça j'ai eu la sensation de me trouver plus bas que terre. Désormais j'ai une envie irrésistible de me venger, parce qu'encore une fois il m'a comme trahie, illusionnée... Et je n'admets plus ça de sa part.

Ca fait une semaine que je suis d'une humeur plus que maussade, pour ne pas dire massacrante, que j'envoie chi*r les personnes de mon entourage pour avoir la "paix", ce qui est impossible en plus. Je n'aurai jamais la paix intérieure je crois... Alors quoi? Que faire? Je pleure souvent, chaque jour en fait depuis plusieurs semaines, (je ne suis pas en dépression) mais je suis si blessée... si blessée... et si troublée par d'autres événements. Alors qu'il y a des situations bien plus tristes et plus malheureuses sur Terre, moi je me permets de m'enfoncer sans raison valable...

J'aimerai juste savoir si des gens ici présents, si vous venez de me lire ou quoi que ce soit, avez déjà eu le sentiment de n'être jamais apaisé, d'être dans une angoisse continuelle, et cela en rapport avec votre passé, avec vos parents je l'ignore, d'être sans cesse agité mentalement, jamais de repos, mais que cela n'a jamais dépendu de vous, seulement de votre histoire mais que vous n'aviez pas le pouvoir d'influencer... Que vous vous sentez mal, mais restez impuissant face à quelque chose qui n'a pas été de votre ressort? En gros si vous avez déjà vécu un mal-être un peu inexplicable, dites moi comment vous vous en êtes sortis...

S'il vous plaît.

Publié par PastelGreen à 12:58:05 dans Quotidien | Commentaires (0) |

1 |

Tous les derniers titres

Glossaire

Archives

Juillet

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Compteur

Depuis le 25-07-2010 :
745 visiteurs
Depuis le début du mois :
24 visiteurs
Billets :
1 billets

Commentaires