Accueil | Créer un blog |

Les Jeunes UMP de la Marne

Le mouvement jeune de l'UMP regroupant les 16-30 ans.

Edito


 


 


Bienvenue sur le blog des Jeunes UMP de la Marne,


 


le mouvement jeune de l'UMP


 


regroupant les 16-30 ans


 


 


 


 


 


 


 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Tags

   65 ans   Aubry   Benoist Apparu   Borloo   Dominique   Geoffroy Ludot   H1N1   Hazan   Henri de Raincourt   Jean-Luc Warsmann   Laure Miller   Leroy   Marne   Olivier   Opposition   PEILLON   PS   Patrick Ollier   Pécresse   RSA   Reims   Robinet   Sarah   Vautrin   Ville   abid   adeline   albertini   ange   arnaud   beaupuy   bruno   caf   catherine   christine   châlons-en-champagne   cité des sacres   cohen   collège   crise   elysée   epernay   fillon   formation   france   franck   guillaudeau   gérard   jean-claude   jeunes   jeunes populaires   jeunesse   lancar   luc   lump   lycée   mairie   manuel   matignon   mitterrand   mobilisation   mouvement   municipalité   nadine   nathalie   nostry   noël   ok   paris   parlement   politique   populaires   primaire   pugeault   quenard   rossard   royal   réforme   réformes   région   sarkozy   social   sociaux   stratégie   sénat   taxe   thierry   toullec   ump   vendanges   virginie   vote   woerth   école   économie   élu   51   2011   2012  

Discours d'Avignon du Président de la République sur la jeunesse : un an après, 80% des mesures annoncées mises en oeuvre | 29 septembre 2010

Camille BEDIN
Secrétaire Nationale en
charge de l’Egalité des
chances

COMMUNIQUE DE PRESSE


Un an après le discours sur la jeunesse du Président de la République à Avignon,
le Mouvement Populaire se réjouit des nombreuses réformes déjà mises en oeuvre, en
faveur de l’égalité des chances pour tous les jeunes.


De nombreuses réalisations ont été mises en place pour offrir la possibilité d'une
réorientation et d'une deuxième chance aux jeunes qui le souhaitent : la réforme du
lycée qui donne enfin le droit aux jeunes de se réorienter quand leur premier choix n'a
pas été le bon ; l’ouverture de 10 000 places en école de la deuxième chance ; ainsi que
la mise en place des équipes d’aide aux "décrocheurs" sur l'ensemble du territoire.
Pour donner plus à ceux qui ont moins et pour récompenser le mérite, le
Gouvernement a déjà créé 6 300 places d’internats d’excellence (20 000 places au total
sont en projet) ; en matière d’aide sociale, il propose un soutien sans précédent avec la
création du 10ème mois de bourse et la mise en place de 20 000 aides au mérite pour
récompenser l’excellence ; et ce sont 100 000 boursiers de plus qui bénéficient d’une
aide nécessaire aux classes moyennes modestes.


Le Mouvement Populaire salue cette action, qui encourage l'autonomie des jeunes
en valorisant leur travail, leur responsabilité et leur mérite, et qui montre que c’est en
faisant confiance à notre jeunesse que nous réaliserons l'égalité des chances et que la
France fera émerger tous ses talents.

Publié par jeunesump51 à 10:52:08 dans Dans la Marne | Commentaires (0) |

62 heures pour défendre nos retraites avec Nadine Morano | 23 septembre 2010

L'Union - REIMS / Politique Morano ne battra pas en retraite

Publié le lundi 20 septembre 2010 à 11H00

Chargée de la vie militante à l'UMP, Nadine Morano n'a pas choisi Reims par hasard.

Chargée de la vie militante à l'UMP, Nadine Morano n'a pas choisi Reims par hasard

"Je n'ai pas choisi Reims par hasard. Entre Catherine Vautrin qui a présidé une grande partie de la séance nocturne que l'Assemblée nationale a consacrée aux retraites, et Arnaud Robinet qui est en charge de ce dossier pour l'UMP, il était logique que je vienne ici lancer l'opération nationale « 62 heures pour nos retraites », a lancé hier matin, Nadine Morano.


La secrétaire d'État chargée de la Famille avait pour l'occasion repris sa casquette de conseillère politique de l'UMP en charge de la vie militante. Un domaine où elle est visiblement à l'aise : la bise à tous les jeunes UMP qu'elle croise, une remarque coquine sur le tee-shirt spécialement imprimé et une pile de tracts sous le bras, c'est elle qui montre l'exemple et part à la rencontre des Rémois pour leur expliquer la réforme des retraites.
330 manifestations


« 62 c'est en référence aux 62 ans évidemment », précise Nadine Morano avant de détailler l'opération : « C'est une initiative d'envergure que j'ai initiée avec Xavier Bertrand. Ce week-end, à travers tout le pays, toutes les fédérations UMP vont entrer en contact avec nos concitoyens aux moyens de portes ouvertes dans les permanences tant parlementaires qu'UMP, de « tractages » sur les marchés ou à l'occasion des Journées du patrimoine, bref partout où il y a du monde, nous devons expliquer nos réformes ». Soit plus de 330 manifestations prévues.


Pour argumenter, les militants disposent d'un document de 62 questions-réponses mêlant précision technique (« l'âge de départ sera retardé de quatre mois par an à partir du 1er juillet 2011 »), état des lieux démographique (« la France compte 16 millions de retraités »), renseignements pratiques (« Comment s'informer ? www.retraites2010.fr »), contre-arguments face aux idées socialistes, et quand même, un peu de provocation dans la rubrique « Citations », avec ce « Qui a dit que si l'on vit 100 ans on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans ? » qu'il faut évidemment attribuer à Dominique Strauss-Kahn.
S'il y a toujours un peu de folklore dans l'action militante, rien d'approximatif en revanche, dans le discours de la ministre qui a visiblement travaillé le sujet, y compris sur les thèmes les plus délicats. Même le très impopulaire passage de 65 à 67 ans pour une retraite sans décote est assumé sans état d'âme. « Les femmes travaillent de plus en plus, et pour celles nées en 1966, il n'y aura plus de disparités, mais, le vrai problème, ce n'est pas cela, c'est l'égalité des salaires. »


Un point sur lequel elle a reçu le renfort de Catherine Vautrin : « On ne peut pas demander à une réforme des retraites de réparer ce qui est la conséquence d'une politique salariale ». Et les deux femmes de rappeler que des sanctions financières ont fait leur apparition pour lutter contre cette discrimination.
Quant à Arnaud Robinet, il a mis en garde ceux qui polémiquent sur des éléments sortis de leur contexte : « La réforme des retraites est très complexe, très pointue et très précise ».


« Mensonges socialistes »


Pugnace, Nadine Morano s'est évertuée à montrer que les femmes n'étaient pas les oubliées du gouvernement. Elle a mis en avant la revalorisation du minimum vieillesse « dont 240 000 femmes ont bénéficié », et le passage de 54 à 60 % du taux de reversion pour les veuves. De même, elle a revendiqué l'esprit de justice qui aurait présidé à l'élaboration de la réforme « qui s'appliquera à tous de manière progressive ».
Ainsi, « sur les 700 000 personnes qui partent à la retraite chaque année, 30 000 pourront partir plus tôt parce que nous avons introduit la pénibilité. D'ailleurs, j'entends toujours parler de taux d'invalidité alors qu'il s'agit de taux d'incapacité ». Le secrétaire d'État à la Famille a laissé entendre, elle aussi, que c'est dans ce domaine de la pénibilité qu'il y aurait « quelques marges de manœuvre » au Sénat.
Ne rien lâcher sur la réforme et « dénoncer les mensonges socialistes », tel est le credo de Nadine Morano : « S'ils remettent la retraite à 60 ans, ce ne sera pas à taux plein. Martine Aubry le sait, elle doit avoir le courage de le dire. Ce n'est pas possible, il n'y a pas le financement pour. C'est une hérésie politique qui coûterait 36 milliards d'euros à financer par les impôts ».
À moins qu'elle ait déjà des garanties sur son avenir personnel dans la perspective du prochain remaniement ministériel, personne ne pourra reprocher à Nadine Morano de ne pas avoir fait le travail jusqu'au bout.


Jean-Michel ROUSTAND

 

Publié par jeunesump51 à 10:57:25 dans Dans la Marne | Commentaires (0) |

Mobilisés pour la réforme des retraites | 23 septembre 2010

A Reims...

Et à Châlons-en-Champagne!

Publié par jeunesump51 à 10:55:06 dans Dans la Marne | Commentaires (0) |

Campus des Jeunes Populaires au Port-Marly (Yvelines) - 30 août 2010 | 23 septembre 2010

 

Publié par jeunesump51 à 10:45:48 dans Dans la Marne | Commentaires (0) |

Elu Délégué national - 22 août 2010 | 23 septembre 2010

Tous les deux ans, les Jeunes Populaires élisent leur Président, son Bureau National et le Comité de contrôle. Candidat sur la liste de Benjamin Lancar, j'ai été élu Délégué National des Jeunes Populaires.

J'exercerai cette fonction avec passion et en étant guidé par l'intérêt général et par l'intérêt de tous les Jeunes Populaires.

Benjamin Lancar a énormément rénové notre mouvement pendant deux ans et j'aurai à coeur de l'accompagner pendant ces deux prochaines année avec l'objectif de gagner les élections présidentielles et législatives.

Les Jeunes Populaires ont toute leur place dans la préparation de la victoire : Cap sur 2012!

 

Publié par jeunesump51 à 10:29:13 dans Dans la Marne | Commentaires (0) |

1| 2| >>

Gardons le Contact

Fédération UMP Marne : 1 rue Pasteur 51100 Châlons-en-Champagne 03 26 65 81 56

Par email : Bertrand Duc (Responsable des Jeunes UMP Marne)

A Seignosse

Archives

Septembre

DiLuMaMeJeVeSa
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Rechercher