Accueil | Créer un blog |

Louis Antoine et l'antoinisme..........1910-2010

sur les traces d'un homme d'exception et de son universalisme philosophique...............les 100 ans de l'antoinisme

Agenda du culte

Vous pouvez consulter l'agenda du culte au bas de la page d'accueil : http://antoinisme.blogg.org/

N'hésitez pas à vous inscrire à la Page FaceBook du Père Antoine (culte des antoinistes)

N'hésitez pas à vous adresser, si vous en ressentez le besoin, au temple le plus proche de chez vous, en vous y rendant pour un office ou en écrivant à l'adresse que vous trouvez sur les divers sites antoinistes.

Vous pouvez me contacter à l'adresse mail suivante : antoinismus@mail.be.

Sondage - Les consultations

Les consultations sont parfois des moments forts, l'homme est le seul animal qui manifeste l'angoisse, la tristesse ou la joie par des larmes.

Vous pouvez consulter les autres sondages et y participer, dans le thème Quelques sondages.

   Allemagne   Angleur (Liège)   Antoinisme   Architecture   Bien & Mal   Bierset (Grâce-Hollogne)   Buxerolles (Poitiers)   Caudry   Conscience   Dieu   Ecaussinnes   Ecole du Nouveau spiritualisme   Forest (Bruxelles)   Hellemmes   Herstal   Huy   Jemeppe   Jumet (Charleroi)   Jupille (Liège)   Lille   Momalle (Remicourt)   Mons   Montegnée (Saint-Nicolas)   Nandrin   Nice   Reims   Retinne (Fléron)   Saulnes (Longwy)   Schaerbeek (Bruxelles)   Schoten   Seraing   Souvret (Courcelles)   Sprimont   Stembert (Verviers)   Unité de l'ensemble   Verviers   Vervins   Villers-le-Bouillet   Villeurbanne (Lyon)   Visé   Vottem (Herstal)   Waremme   adepte   aix-les-bains   amour   antoinisme belge   antoinisme français   apocalypse   bernay   bibliographie   biographie   charbonnage   croix   croyance   dorisme   doute   ennemi   enseignement   eschatologie   fluide   foi   images de Père et Mère   imagination de la matière   intelligence   libre arbitre   liège   loi   marseille   matière   monaco   mère   médecine   métallurgie   nantes   naturel   orange   orléans   paris   père   religion   robe antoiniste   rouen   rue Vergniaud   rue du Pré-Saint-Gervais   saint-etienne   salle de lecture   science   solidarité   spa   spiritisme   surconsommation   temple   tourcoing   tours   valenciennes   vichy   végétarisme   épreuve   éternité  

vignerons du Seigneur


Ce site, non officiel, présente ma découverte du culte antoiniste, ainsi que la vie de Louis Antoine. Il sera complété petit à petit suivant mon parcours de découverte. Sachez que ce blog représente ma compréhension de son enseignement que je présente comme un universalisme philosophique, car on y lit : "Ce n'est qu'en s'oubliant pour les autres, même en se privant parfois du nécessaire en faveur de plus malheureux qu'on peut se dire adeptes d'une doctrine qui doit être universelle, sans limites ni remparts." (La Révélation, Tout savoir c'est tout aimer, p.95).


Sachez également que ni la personnalité du Père présentée dans ce blog, ni ce dernier ne pourraient vous apporter un quelconque réconfort, cependant cela pourra peut-être apporter des réponses à des gens, comme moi, qui voulait en savoir plus avant de pousser la porte d'un temple, et amener certains d'entre eux à la découverte de leur connais-toi qui les guidera et les aidera à passer les épreuves de leur incarnation.


L'important pour le lecteur de mon blog, qui se trouve dans une situation difficile, est de parler à qui que ce soit "puisque rien n'est bien s'il n'est solidaire" (4e Principe). Votre conscience vous guidera vers la meilleure personne, car quoi qu'il soit, "si ces visions, ces voix ou toute autre chose nous donnent des pensées que nous reconnaissons ensuite n'être pas de bonne source, n'est-ce pas un bien puisqu'elles nous ont permis de réaliser par l'épreuve un progrès ?" (Développement - La foi ne peut se tromper).


Dans ce blog, vous trouverez l'histoire de Louis Antoine et son Nouveau Spiritualisme, avec une description de son culte et de ces cérémonies, l'influence des autres pensées religieuses ou philosophiques sur la doctrine, des photos de temple.
Puis une section présentant mes lectures, mes réflexions en rapport avec les idées clefs de l'antoinisme et mon parcours de découverte de ce courant spirituel.
Suivent une Bibliographie pour l'antoinisme et des extraits de l'Enseignement. Ainsi que quelques réflexions sur l'antoinisme parmi les autres (églises, sectes, courants, cults...)


Puis je présente divers cosmologies : vie, durée et mort du monde pour différents peuples :
- la cosmogonie, la création, comment cela a pu commencer, à quel moment, pourquoi...
- les utopies : idées pour l'amélioration de l'Humanité, ou d'une partie de l'Humanité, certaines révolues, certaines n'ayant jamais vues le jour, et encore d'autres qui se déroulent sous nos yeux, et dont on ne peut dire encore si elles se réaliseront.
- l'eschatologie : l'Apocalypse, les fins du monde, comment tous cela se terminera-t-il ?


 


Christian Libens - Liège impertinente (2011) | 26 novembre 2014

Liège impertinente
de Christian Libens,
Weyrich Edition   
illustrations René Cabodi et Martin Georis, Weyrich Editions Neufchâteau, 2011.
ISBN : 9782874891250 ; EUR 19,00 ; 2011-10-15 ; Reliure inconnue


La grande et la petite histoire s’entrechoquent dans "Liège impertinente" (1), un petit guide subjectif de la Cité ardente. Les textes sont de Christian Libens, les illustrations de René Cabodi et Martin Georis. L’ouvrage s’ouvre sur un abécédaire où l’auteur passe à la moulinette quelques spécificités liégeoises. Du culte antoiniste à la gréviculture ou encore les liens franco-liégeois, Christian Libens remet quelques pendules à l’heure et exhume au passage des personnages hors du commun tels que Frère Alfred, un orateur illuminé qui se présenta aux élections communales. La seconde partie du livre reprend six nouvelles de Christian Libens, certaines déjà publiées précédemment. Impertinent mais pas toujours, un peu court et finalement pas bien méchant, "Liège impertinent" laisse sur sa faim. Pour 19 euros, on en aurait souhaité davantage.
Gazette de Liège
Isabelle Lemaire Publié le jeudi 24 novembre 2011
http://www.lalibre.be/regions/liege/la-province-revisitee-51b8e031e4b0de6db9c46321

Publié par antoiniste à 17:08:46 dans Bibliographie | Commentaires (0) |

Georges Marlow, médecin et écrivain défenseur de l'antoiniste | 26 novembre 2014

Albert et Marie Mockel avaient perdu leur fils unique Robert à la fin de la guerre de 1914-1918. Adonnés au spiritisme, ils sont entrés en communication avec le mort ; la mère, du moins, en était tout à fait convaincue. Voici comment Marlow, vers la fin de 1924, accueillit cette nouvelle :

Mon cher Albert,

Ce n'est pas la première fois que je vois le spiritisme opérer ce miracle, et la sérénité qu'il apporte aux âmes les plus angoissées est vraiment admirable. Quelle joie pour votre femme que de réentendre la voix de son fils et quel apaisement pour vous, mon pauvre ami, qui cherchez en vain la paix de l'esprit et du coeur. Il faut encourager toutes les superstitions si elles parviennent à sauver les âmes. Je ne suis pas de ceux qui rejettent les dogmes et les croyances. Si, pour ma part, je suis libre penseur, j'approuve toujours l'idée religieuse, le spiritisme et même le fétichisme le plus absurde du moment où j'y sens attaché le bonheur de l'un ou de l'autre être. J'ai défendu l'Antoinisme devant mes confrères inquiets d'une concurrence plutôt qu'épris de vérité. J'ai engagé plusieurs de mes malades, qui me parlaient de Lourdes, à faire le pèlerinage, et quand j'ai vu des malheureux se jeter àc oeur perdu dans le spiritisme et y trouver l'apaisement et la joie, je les ai approuvés d'enthousiasme. Car il y a quelque chose de si absurde et de si orgueilleux à vouloir au nom d'une science en perpétuelle évolution condamner telle ou telle croyance ! Croyez-moi, mon cher Albert, encouragez votre femme. Et qui sait ? Maeterlinck a peut-être raison.

 

Peu après, début janvier 1925 vraisemblablement, il précisa sa réaction personnelle à l'égard du spiritisme, qui n'est pas sans heurter son esprit critique,dit-il avec une fermeté dont on peut déduire que ses positions de libre penseur étaient inexpugnables.

Ainsi vous avez découvert dans le spiritisme une source nouvelle de joie. Je n'en suis nullement étonné : vous aviez vu votre femme puiser dans cette doctrine un tel réconfort et sans doute aviez-vous assisté à des troublants phénomènes que forcément vous aussi vous êtes devenu spirite. Vous connaissez mes idées à ce propos : je vous les ai exprimées dans une précédente lettre. Vous me permettrez maintenant de vous parler à cœur ouvert et de vous demander un service d'ami. J'ai eu de fréquentes occasions de rencontrer des spirites convaincus et souvent j'ai été sollicité d'assister à leurs séances. J'ai toujours décliné leurs invitations et toujours j'ai refusé de discuter leurs doctrines. Attitude que vous qualifierez comme vous le voudrez, mais que j'entends conserver pour plusieurs raisons. La première est que le spiritisme ne requiert pas ma curiosité et que je ne tiens pas à m'encombrer de théories, poétiques certes, mais qui ne sont pas sans heurter mon esprit critique. De plus, je n'ai pas de loisirs : ma vie est terriblement occupée et il ne me plaît pas d'explorer de nouveaux domaines. J'exerce ma profession et j'ai la passion de la littérature ; je me trouve satisfait ainsi ; de plus, j'ai l'esprit plus scientifique que philosophique. [...] J'ai le respect de toutes les croyances. Mais je ne discute jamais avec les convaincus : ils vivent dans un monde admirable ; ils sont heureux, et cela seul importe. Quand les convaincus sont mes amis, je me refuse avec plus d'énergie encore à les encombrer de mes réflexions et de mes remarques. Mes remarques et mes réflexions risquent de troubler notre amitié. C'est pourquoi, cher Albert, nous ne parlerons pas de spiritisme quand vous viendrez : il me suffit de vous savoir, votre pauvre femme et vous, heureux d'avoir retrouvé le chemin de l'espérance. Si ce chemin se trouve être en même temps celui de la certitude, j'en serai plus reconnaissant encore aux amis qui savent vous arracher à votre chagrin.

Paul DELSEMME, Les écrivains francs-maçons de Belgique, p.221 Bruxelles : Bibliothèques de l’Université libre de Bruxelles, 2004 source : http://digistore.bib.ulb.ac.be/2012/i9782930149028_000_f.pdf

 

Georges Marlow (1872-1947), né à Malines d'un père d'origine bruxelloise et d'une mère malinoise d'origine wallonne, avait publié sa première plaquette, Evohé !, en 1891, dont personne, semble-t-il, ne rendit compte. Il l'avait dédiée à Pierre Iserentant, son professeur de rhétorique latine à l'Athénée de Pitzemburg. Entré à l'Université libre de Bruxelles en octobre 1890, Georges Marlow obtint le diplôme de docteur en médecine en juillet 1898. Il collaborait aussi à La Nervie, qui, dans son numéro du 1er juin 1894, inséra "Paroles de folie". La musicalité de ce sonnet charma Albert Mockel, qui, de Paris, le fit savoir sur-le-champ à "Monsieur Paul Alériel" (pseudonyme de G.Marlow). C'était le début d'un échange épistolaire qui se poursuivit durant un demi-siècle. Pendant quarante ans, il fut le médecin ucclois tout dévoué à ses patients et adoré par eux. Un Square au sud de l'avenue Brugmann porte son nom (anciennement Place ou Square Brugmann). En 1926, il se décida à faire paraître en plaquette son œuvre maîtresse, Hélène, dédiée à Albert Mockel, une méditation sur la fuite du temps. Le 9 avril 1932, Georges Marlow fut élu membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises, où il occupa le siège de Max Elskamp.

Albert Mockel (Ougrée, Belgique, 27 décembre 1866 – Ixelles, 30 janvier 1945), écrivain belge, poète symboliste. Membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises. Il épouse en 1893 Marie Ledent, pianiste liégeoise, et dont il a un fils, Robert-Tristan. Elle meurt en 1947.

Publié par antoiniste à 17:03:05 dans Les adeptes de la première heure | Commentaires (0) |

Inauguration du Temple Antoiniste de Waremme | 26 novembre 2014

En 1927, un temple « Antoiniste » est inauguré avenue Montjoie à Waremme. Il prône le culte d’ANTOINE Louis, dit le « Guérisseur », né à Mons-Crotteux en 1846 et décédé à Jemeppe-sur-Meuse le 25 juin 1912. C’est l’architecte JOACHIM Camille, frère du Bourgmestre, qui en a dressé les plans.

source : http://www.chronique-waremme.be/inauguration-du-temple-antoiniste-de-waremme/

Publié par antoiniste à 17:01:52 dans Waremme (1924) - -D | Commentaires (0) |

Fête de Mère à Jemeppe - photo Gevaert | 26 novembre 2014

Publié par antoiniste à 17:00:46 dans Louis Antoine - L'Antoinisme (1906-1912) | Commentaires (0) |

Maison du Père | 26 novembre 2014

Publié par antoiniste à 16:59:01 dans Louis Antoine - Enfance (1846-1858) | Commentaires (0) |

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... 506 | 507 | >>

code d\'information des services dans les temples

SD : service en semaine et le dimanche (temple avec desservant)

-D : service réduit la semaine (temple avec desservant ayant une autre occupation)

XD : service réduit au dimanche à 10 heures uniquement

XX : temple en attente de desservant

Les Temples en photos

Rechercher

http://antoinisme.blogg.org

Rechercher (sans accent ni espace)

le temps qui n'existe pas

l'espace qui n'existe pas

Locations of Site Visitors

Compteur

Depuis le 27-01-2009 :
3006331 visiteurs
Depuis le début du mois :
93831 visiteurs
Billets :
2527 billets

Vous pouvez grossir les caractères de la page par cette manipulation : -1- maintenez la touche Ctrl -2- tapez sur la touche + Tapez sur la touche - pour diminuer la taille des caractères