Accueil | Créer un blog |

Rechercher

Commentaires

Archives

Octobre

DiLuMaMeJeVeSa
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Compteur

Depuis le 18-11-2007 :
16045 visiteurs
Depuis le début du mois :
0 visiteurs
Billets :
2 billets

Site Internet de Jus Politicum | 28 juin 2008

Le site Internet de la revue Jus Politicum est en ligne depuis le 27 juin 2008, et peut désormais être consulté à l'adresse suivante:

http://www.juspoliticum.com

Publié par carlos pimentel à 14:52:52 dans Informations | Commentaires (0) |

Qui sommes-nous? | 18 novembre 2007

Jus Politicum est une revue électronique de droit politique qui sera mise en ligne pendant les premiers mois de 2008. Le droit constitutionnel est de plus en plus analysé à partir du seul contrôle effectué par le juge. Il pose néanmoins des questions plus vastes, qui ne peuvent se ramener à une approche purement contentieuse, ni même à une simple analyse des normes. Loin d'opposer les phénomènes juridiques aux questions politiques, les initiateurs de la revue sont au contraire convaincus que le droit constitutionnel ne prend toute sa signification qu'en se plaçant à leur point de convergence, lorsqu'il est pleinement appréhendé comme droit politique ; lorsque la règle est comprise à la lumière de sa pratique, de son histoire, de son soubassement philosophique : à la lumière de cette culture, en un mot, qui seule lui donne son véritable sens. Aussi la revue se propose d'être un lieu de dialogue entre juristes, philosophes, historiens et politistes, ainsi qu'un point de rencontre entre cultures nationales, comme en témoignent la diversité de ses organes éditoriaux, ainsi que ses trois langues de travail (français, anglais et allemand).
 
La revue publiera différents types de contributions : une rubrique Articles regroupera les travaux les plus achevés, tandis qu'une rubrique Papiers fera une place à des travaux en cours d'élaboration ou à des interventions non publiées, susceptibles d'être soumis aux commentaires des lecteurs. Tous, qu'il s'agisse d'articles de chercheurs confirmés ou de jeunes chercheurs, seront soumis à un comité de lecture, selon la règle du double anonymat : anonymat de l'auteur pour les deux relecteurs, anonymat des relecteurs pour l'auteur. Enfin, la revue regroupera des textes de référence difficiles d'accès, qui auront vocation à constituer peu à peu un corpus d'archives en ligne.
 
 
 
Jus politicum is an online journal that aims at exploring the connexions between the law, the thought and the history of modern constitutions. That the knowledge of constitutional systems should depend on such a combination of several branches of knowledge is perhaps less obvious today than it was in the past. Constitutional history has long ceased to stand at the core of the study of political systems, and is often associated with a certain lack of scientific impartiality. Yet a somewhat rigid adherence to legal positivism on the part of academic lawyers may have resulted in an excessive shift of the equilibrium on the other direction. Our purpose is to restore the ties between several social sciences with a view to furthering the understanding of constitutional traditions. Not only does such an undertaking require the co-operation of scholars coming from different fields (notably lawyers, historians, philosophers, and political scientists) but it is also, by its very nature, not restricted to one particular jurisdiction. As a result, Jus politicum is run by an international board and will have three working languages : French, English and German.
 
As an online journal, Jus politicum will publish different kinds of texts, reflecting the diversity of today's scholarly work. « Articles » will host accomplished works, around a specific topic in each issue. « Papers » will host texts reflecting a work still in progress, or unpublished seminar papers. This rubric will welcome works contributed by junior scholars. Texts contributed to both these rubrics will be peer reviewed. Finally, the journal will aim at making available classic texts that were previously unpublished or had become unavailable in print.
 


 
Conseil de rédaction / Editors :
 
Denis Baranger (professeur à l'Université de Paris II)
Olivier Beaud (professeur à l'Université de Paris II)
Philippe Lauvaux  (professeur à l'Université de Paris II)
Armel Le Divellec (professeur l'Université du Maine)
Carlos-Miguel Pimentel (professeur à l'Université de Versailles- Saint Quentin en Yvelines)
Christoph Schönberger (professeur à l'Université de Konstanz)
Adam Tomkins (professeur à l'Université de Glasgow, chaire John Millar).
 
 
Conseil scientifique / Editorial board :
 
Président/ Chairman : Pierre Avril (Professeur émérite à l'Université de Paris II)
Klaus von Beyme (Professeur à l'Université de Heidelberg),
Guy Carcassonne (Professeur à l'Université de Paris X),
Dominique Chagnollaud (Professeur à l'Université de Paris II),
Jean-Marie Denquin (Professeur à l'Université de Paris X),
Christoph Gusy (Professeur à l'Université de Bielefeld)
Ran Halévi (directeur de recherches au CNRS),
Lucien Jaume (directeur de recherches à la FNSP., CEVIPOF),
Olivier Jouanjan (Professeur à l'Université de Strasbourg III),
Claude Klein (Professeur à l'Université hébraïque de Jerusalem),
Franck Lessay (Professeur à l'Université de Paris III),
Corinne Leveleux-Teixeira (Professeur à l'Université d'Orléans, membre junior de l'IUF),
Ulrich Preuss (Professeur à l'Université de Berlin),
Pierre Rosanvallon (Professeur au Collège de France)
Philippe Raynaud (Professeur à l'Université de Paris II, membre senior de l'IUF),
Cheryl Saunders (Professeur à l'Université de Melbourne, présidente de l'association internationale de droit constitutionnel),
Michel Troper (Professeur à l'Université de Paris X).

Publié par carlos pimentel à 17:20:51 dans Informations | Commentaires (0) |

1|

Tous les derniers titres