Accueil | Créer un blog |

Comment se reconstruire.... | 19 décembre 2006

.....Après un viol.

Par hasard, ce midi, je suis tombé sur une émission de télé parlant de ce sujet. Pfouh, dur, dur, pas facile.....

Pour quelqu'un qui n'a jamais vécu ce genre de "supplice", ce genre de "déchéance", purée j'ai attéri, et brutalement.......

Tout d'abord, comment peut-on imaginer que des personnes soient aussi mal "cablées", aient un esprit aussi peu équilibré pour se permettre de commettre un tel acte, considérer l'autre comme un "objet" de ses désirs, quelqu'ils soient, et non comme un être vivant digne de respect. On y "pense" oui, mais pas souvent, cela dérange un peu ... Cela est d'autant plus difficile à comprendre, d'autant plus "dégoutant" qu'il paraît que 3 viols sur 4 sont dus à des personnes que la victime connaissait, faisant partie de son entourage... Certes on en parle souvent dans les médias, mais la plupart du temps cela passe quasiment inaperçu dans le flot des informations.

Traumatisées à vie, ces victimes ont tout essayé pour se reconstruire. Chacune à leur manière, chacune selon ses propres moyens. Elles sont là, parmi nous, essayant de vivre, essayant de survivre après cette salissure, après cette, en quelque sorte, "mort".

Et même si nous le savons, nous n'arrivons pas à le comprendre, nous sommes souvent surpris ou intrigués par leurs réactions, nous qui avons une vie normale, "attends, c'est quoi ça? Je n'ai rien dit là.....".

Traumatisées à vie, ces personnes se sont forgé une personnalité qui leur est propre, une personnalité qui leur est nécessaire pour continuer à affronter la vie au quotidien, une espèce de "carapace" qui leur permet de tenir.

A toutes ces victimes, je voudrais demander pardon, pardon d'être non-victime, pardon de ne pas toujours réagir comme il serait nécessaire, pardon de ne pas toujours tout comprendre comme il serait souhaitable. Même si vous nous l'avez dit, il est sans doute difficile pour nous de comprendre vos messages, de comprendre réellement ce que vous vivez. Excusez-nous, mais sachez que nous ferons tout pour vous soutenir et vous aider, et que si nous réagissons parfois mal à certaines de vos attitudes, paroles ou réactions, c'est très certainement parce que nous n'avons pas eu à souffrir comme vous, mais cependant nous voulons bien faire pour vous.

Coment peut-on réagir quand on aime une personne victime de cela, comment se comporter, comment mieux la comprendre, comment mieux l'aimer pour l'aider, comment l'aider et la soulager d'une partie de son fardeau???????Comment l'aider à VIVRE sa vie au quotidien?

Je pense que cela est possible et que l'Amour le permet...... Faites nous confiance, On vous aime de tout notre coeur et on fera tout pour vous.

(Même si c'est pas super bien exprimé.........)

Publié par vague à 15:48:56 dans pour toi | Commentaires (21) |

Petit clin d'oeil | 19 décembre 2006


The Who- Who's next: We won't get fooled again

Petit clin d'oeil particulier pour toi.



Bises

Publié par vague à 09:26:34 dans ........... | Commentaires (4) |

Tommy | 19 décembre 2006


The Who-TOMMY: Go to the mirror

Premier Opéra Rock de l'histoire de la musique, TOMMY a été créé par les Who en 1969. (Enregistré de septembre 68 à mars 69, l'album est sorti en mai 69)

Paru à l'époque en double vinyl, cet opéra raconte l'histoire d'un jeune garçon de 10 ans devenu aveugle, sourd et muet après avoir assisté à l'assassinat de son père par l'amant de sa mère. Isolé dans son monde, il est devenu champion de flipper (Pinball Wizard) après avoir subi les maltraitances de son entourage.
Après plusieurs tentatives il finit par guérir de son mal (Go to the mirror) et devient alors une sorte de gourou.

Les WHO, groupe mythique des années 70, ont retracé l'histoire en 24 chansons principalement écrites par Pete TOWNSHEND. Surprenant opéra de la part d'un groupe rock qui à la fin de chaque concert détruisait une bonne partie du matériel, guitare, amplis.... (au grand regret des groupes amateurs qui peinaient pour se payer un peu d'équipement.... Triste)



Cet opera rock a été adapté pour le théatre. Et un film a été réalisé en 1975 par Ken Russel dans lequel on note la participation de stars comme Eric Clapton, Elton John, Jack Nicholson ou Tina Turner.

J'ai choisi le morceau "Go to the Mirror" où Tommy retrouve ses sens et finit par voir, parler, entendre ...

See me, feel me, touch me, heal me.
See me, feel me, touch me, heal me ......

Si nous étions dépossédés de ces sens, que ferions nous?

Publié par vague à 09:18:10 dans Souvenirs Souvenirs | Commentaires (4) |

Cul de Sac | 15 décembre 2006


JJ Cale Eric Clapton Road to Escondido:  Dead end Road

"On part toujours sur la bonne route, c'est aux croisements que l'on s'égare"
H. Malot

Le plus difficile est sans doute quand on a l'impression de partir vers un Cul-de-sac et d'aller droit "dans le mur".

"Oui j'ai l'impression de courir dans une impasse, j'ai besoin de quelqu'un pour me dire où aller....."

Notre fierté parfois nous pousse à ne pas voir les autres, à ne pas percevoir l'aide qu'ils peuvent nous apporter, à ne pas accepter cette aide, à rester ancré sur ses propres idées. Et pourtant.....un peu d'humilité, nul n'a la science infuse quand il sagit de la vie. Accepter d'écouter, pas seulement d'entendre, mais d'analyser et d'adapter à sa "propre sauce" l'avis des autres pemet certainement d'avancer MIEUX et de retrouver le bon chemin, celui qui nous satisfait, celui qui nous permet de mieux VIVRE et par là de mieux rayonner car....

"Lhomme fort n'est pas celui qui raisonne mais celui qui rayonne"
R. Bodard

Publié par vague à 23:01:57 dans Citations | Commentaires (1) |

La vie est....... | 15 décembre 2006


JJ Cale/ Eric Clapton, Road to Escondido: Ride the river

La vie est un long fleuve tranquille......

Et pourtant il faut savoir naviguer et "flotter sur notre bateau en descendant ce fleuve et essayant de laisser ses soucis loin derrière"

L'art de la navigation, sans heurter les récifs, sans froisser les autres, n'est pas inné.... On l'apprend au fur et à mesure de notre progression dans la vie, de notre connaissance de l'autre et des autres, de l'envie que l'on a de faire mieux et de corriger ses propres défauts.

Parfois une erreur, une parole, une attitude peut blesser. Même si elle est involontaire, sortie trop vite, même si elle est immédiatement regrettée, trop tard elle nous a échappé, notre tendance naturelle et notre egoïsme ont fait mal (et pourtant on s'était promis de ne plus réagir de la sorte....) et nous n'avons de cesse que de redresser la barre, et de se remettre dans le "courant," de corriger l'erreur de navigation dûe à notre personnalité, due à notre égoïsme. Pas toujours facile à faire mais il faut assumer.

Heureusement il n'y a pas que des rapides à franchir, heureusement il y a des moments de calme et de sérénité. L'objectif n'est-il pas de tendre à cela de façon quasi permanente? Pour cela il faut arriver à se remettre en question et accepter ses défauts, accepter de les corriger, tout en restant soi-même, pfouh.... Et surtout arriver à se tourner vers "l'autre" comme l'un buts principaux dans notre vie.

La vie ne devient qu'un long fleuve tranquille qu'à ce prix, et même dans ce cas, il arrive des moments où un récif ou un rapide reste encore à négocier. Mais surtout en respectant autrui, et en se respectant aussi, la passe difficile se négocie plus aisément. Le bonheur de voir ceux que l'on aime heureux est sans doute au prix de passages difficiles qu'il faut savoir accepter et négocier.

Urubamba

Rio URUBAMBA aux alentours du Machu PICCHU. Ce fleuve, le plus long du monde est en fait L'Amazone. Ici au début de sa course dans des vallées encaissées des hauts plateaux Péruviens, il va terminer sa course en large fleuve calme......

Publié par vague à 14:57:44 dans ........... | Commentaires (3) |

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | >>

Tous les derniers titres

retour




Le phare s'était mis en veilleuse, cables oxydés.
Maintenant réparé, comme miraculé,
Il recommence à briller
Et à éclairer....

Depuis le 07-09-2006 :
99900 visiteurs
Depuis le début du mois :
19 visiteurs
Billets :
52 billets

Octobre

DiLuMaMeJeVeSa
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031