Accueil | Créer un blog |

Musicales

Loading

Galerie

Décembre

DiLuMaMeJeVeSa
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

<< Je l'ai tué | Les mille et une pages | A la mère morte >>

Les mille et une pages | 21 février 2010


Je cours dans le désert accompagnée par deux hommes
nous sommes poursuivis par des géants
je me retourne, je suis seule à pouvoir voir ces monstres
je jette du sable sur eux pour que mes compagnons puissent distinguer leur silhouette
les géants s'effraient d'être 'visibles' et battent en retraite
 
nous sommes perdus dans le désert
au pied du seul palmier je propose qu'on creuse un trou
nous pourrions ainsi nous échapper, parvenir à un autre monde,
mais la tâche est rude
arrive un troisième géant mais je rassure mes compagnons
celui-ci est un peu stupide, mais il va nous aider parce qu'il me connait
nous lui faisons croire que sous le sable se cache un trésor
et nous lui demandons de creuser à notre place
 
je pense que notre délivrance sera rapide
hélas, le temps passe,
je tiens entre mes mains un cahier aux pages blanches
et les pages se mettent à tourner au gré du vent
mille pages
avant notre délivrance

fin du rêve

 

Publié par felixmartin à 14:59:57 dans Nuits blanches | Commentaires (2) |

06-10-2013  18:23  06-10-2013 18:23
;)  De  AnnuairesPB  Sujet:  ;) http://www.annuairespagesblanches.org
Un bien beau rêve mais qui se terminerait sans doute mieux si les pages du cahier n'étaient pas seulement blanches ;)
11-09-2010  16:55  11-09-2010 16:55
:)  De  Hoaamn  Sujet:  :) http://annuairepagesblanches.org/
bravo! Super post

Ajouter un commentaire

Nom :
Email :
Url :
Sujet :
Texte :
Code :
si vous n'arrivez pas à voir le code Cliquez ici

Tous les derniers titres

Rechercher

Corinne Valleggia 
Jeanson
© Textes
romanzini at hotmail.fr


J'écris lorsque je ne sais plus parler.
Les mots courent, se bousculent, à leur rythme.
Les personnages de fiction s'échappent pour vivre sur le blanc de la page.
Souvent le JE devient homme, parfois le JE reste femme,
mais pourquoi chercher le sexe des anges ?
JE n'est pas écrivain, JE n'est pas poète, IL écrit pour respirer mieux.
Jubilation au bout de la ligne, où se mélangent mélancolie et force de vie.
J'aime écrire, comme on écrit une lettre d'amour à l'aimé absent trop présent.
 


Merci à vous, visiteurs, de vos regards croisés.

Début de l'histoire : j'ai ouvert ce blog pour diffuser les dessins de Félix Martin, mon grand-père, qui a réalisé, entre 1950 et 1970, 250 planches de dessins géométriques au stylo bille, en noir, bleu, rouge et vert.

La lettre d'Histoires d'Ecrire

Newsletter



Mailing list, liste de diffusion et gestion d'emailing

Promeneurs

Depuis le 02-01-2006 :
1716319 visiteurs
Depuis le début du mois :
34481 visiteurs
Billets :
703 billets