Accueil | Créer un blog |

FRANCOPHONIE

Histoire et actualité de la francophonie

La CEEAC veut sortir de l'immobilisme | 29 janvier 2004

La Communauté économique d'Afrique centrale veut sortir de l'immobilisme. La CEEAC est essentiellement constitué de pays africains francophones.

http://www.jeuneafrique.com/gabarits/articleAFP_online.asp?art_cle=AFP34054lacomemsili0

Publié par Francophonie à 19:19:33 dans Francophonie - Revue de presse | Commentaires (0) |

Image d'Algérie | 13 janvier 2004

Je vous recommande vivement "Journal d'Algérie", un livre absolument magnifique, publié chez "Autrement". Les photos noirs et blancs de Mickael von Graffenried montrent simplement la vie quotidienne. Les Algériens qui achètent leur pain, qui discutent dans la rue, qui prient, qui dansent, qui s'aiment. Mais aussi la guerre civile et sa violence.


http://www.mvgphoto.com/autrementPresse.html

Publié par Francophonie à 15:09:52 dans Francophonie - Revue de presse | Commentaires (8) |

1870 | 04 janvier 2004

Sur cette carte de 1870, on observe que la France n'est quasiment plus présente en Amérique.

Le Canada a été perdu en 1759 et la Louisiane vendu en 1803. Les Français partent définitivement de Haïti en 1804.

Abandonnés, les 54.000 Français du Canada deviendront, deux siècles plus tard près de 7.000.000. Principalement installé au Québec.


Publié par Francophonie à 23:33:42 dans Atlas de la francophonie à travers les siècles | Commentaires (0) |

Une démographie désaventageuse. | 04 janvier 2004

En 1635, la population française totale du Canada n'excède pas 200 personnes. Les Anglais sont 40.000 en Amérique du Nord.

En 1673, on compte près de 7.000 Français au Canada.

En 1754, les Français sont 54.000, alors que les colonies anglaises compte 1.500.000 habitants. Le déséquilibre s'avère dramatique. En 1759, la France perd le Canada après la bataille des plaines d'Abraham (Québec).

Quand la Louisiane est vendu en 1803, hormis les nombreuses tribus des Indiens d'Amérique, la Louisiane française est relativement peu peuplée, avec à peine 50 000 habitants.


Publié par Francophonie à 23:06:41 dans La Nouvelle France du XVIIIe siècle | Commentaires (0) |

1685 | 04 janvier 2004

Cette carte représente l'étendu de l'influence française grace à ses colonies en 1685. L'essentiel de l'effort français est orienté vers les Amériques.

Etonnament Madagascar est référencé, ce qui semble inexacte. Les français établiront en 1642-43 un comptoir à Fort Dauphin qui connaitra une certaine prospérité mais sera abandonné en 1674.

A noter, car on les distingue mal sur la carte : Les antilles, et les comptoirs sur la côte ouest africaine.


Publié par Francophonie à 15:38:01 dans Atlas de la francophonie à travers les siècles | Commentaires (0) |

1| 2| >>